La leçon des scandales récents : gardez-vous du Pape François !

  • Home
  •  / 
  • Des articles
  •  / 
  • La leçon des scandales récents : gardez-vous du Pape François !

Richard Bennett et Stuart Quint

Selon l’enseignement officiel du Vatican, le pape est le substitut du Seigneur Jésus-Christ.

Le Pape, évêque de Rome et successeur de S. Pierre, ” est principe perpétuel et visible et fondement de l’unité qui lie entre eux soit les évêques, soit la multitude des fidèles”. En effet, le Pontife romain a sur l’Église, en vertu de sa charge de Vicaire du Christ et de Pasteur de toute l’Église, un pouvoir plénier, suprême et universel qu’il peut toujours librement exercer. “[1]

L’Église romaine a en effet établi un faux Christ qui est le pape. Ce dernier se présente au nom de Christ, en tant que « Vicaire de Christ ». Toutefois, si l’on examine de près le comportement du pape, on découvre que son projet véritable est d’accaparer et d’usurper les ministères du Christ.

Des ennemis de Christ célèbrent le Pape François

Encore aujourd’hui, malgré les nombreux scandales et les controverses qui s’attachent au Pape François, il continue d’être adulé par les hommes. Ses fans forment un assortiment étrange, même quelque peu suspect.

Les groupes homosexuels le portent aux nues. Le site catholique www.cnsnews.com cite ces propos du Pape François s’adressant à un Chilien en affirmant : « vous êtes gay, mais peu importe, Dieu vous a fait ainsi ; il vous aime ainsi, et moi, cela m’est bien égal. »[2]  Ce même article poursuit en citant l’approbation de plusieurs catholiques militants gays, notamment le RP James Martin, un Jésuite pro-homosexuel, et Jay Michaelson, contributeur ouvertement homosexuel du Daily Beast.[3]

Des Chinois communistes chantent les louanges du Pape François. À la veille des négociations en vue de la levée de l’excommunication de sept évêques ordonnés par l’église officielle sans la permission de Rome, le gouvernement chinois acclame le pape en ces termes : « Le Pape François jouit d’une image positive auprès du public chinois. Nous pensons que dans sa sagesse, il va faire avancer les relations entre la Chine et le Vatican, et résoudre les problèmes dans ce domaine. »[4]

Les environnementalistes purs et durs exaltent aussi le Pape François. L’ancien vice-président des USA Al Gore déclare que le pape est « en première ligne, conduisant le monde à des actions constructives concernant le climat. »[5]

Les scandales récents en Amérique jettent une ombre sue le Pape François

Malheureusement les scandales sexuels dans l’Église catholique romaine ne sont rien de nouveau.[6] Il y a dix ans, nous écrivions dans notre article sur d’épouvantables scandales à Boston qu’il ne s’agissait là que de la pointe de l’iceberg.[7]

À la racine de ces maux se trouvent les fausses doctrines papales et le recrutement délibéré de prêtres adonnés à l’immoralité. [8]

Cependant, les derniers scandales qui ont éclaté dans le monde entier n’en sont pas moins écœurants et ils affectent le sommet de la hiérarchie catholique romaine.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Pape François et sa hiérarchie vaticane ont cautionné et dissimulé d’horribles sévices sexuels perpétrés par le clergé catholique dans six diocèses de l’état de Pennsylvanie. L’extrait ci-dessous est tiré du rapport d’enquête du grand jury, publié par le procureur général de l’état, Josh Shapiro :

« Nous, les membres de ce grand jury, nous voulons que vous preniez connaissance de ce qui suit. Nous le savons, certains d’entre vous l’avez déjà entendu. Nous avons reçu de    nouveaux rapports sur les sévices sexuels infligés à des enfants dans l’Église catholique,   cette fois sur une échelle sans précédent. À présent nous savons la vérité : cela s’est   produit partout.

 On nous a confié la tâche d’enquêter sur les sévices sexuels infligés aux enfants dans six diocèses – tous les diocèses de l’état de Pennsylvanie, excepté ceux de Philadelphie de    d’Altoona-Johnstown, qui avaient précedemment fait l’objet d’enquêtes par d’autres grands jurys… Nous avons saisi et examiné un demi-million de pages de documents diocésains internes. Ces pages contenaient  des accusations crédibles contre trois cents prêtres prédateurs. Nous avons pu identifier plus de mille enfants victimes au moyen de la documentation appartenant en propre à l’Église. Nous croyons qu’en réalité il y en a eu plusieurs milliers, puisque les documents concernant certains enfants ont été perdus, et que d’autres enfants ont eu trop peur pour oser se signaler…

Chaque diocèse avait ses particularités, mais le schéma était à peu près le même partout. La préoccupation principale n’était pas de porter secours aux enfants, mais « d’éviter le scandale ». Cette expression n’est pas la nôtre, mais celle des autorités diocésaines : elle   revient sans cesse dans les documents que nous pu nous procurer. Les plaintes pour   sévices sexuels étaient gardées sous clé dans des « archives secrètes ». Ce n’est pas nous qui      les qualifions ainsi, c’est l’Église. Son Code de Droit canonique oblige le diocèse a conserver de telles archives, et seul l’évêque a le droit d’en détenir la clé. »[9]

Par la suite, le procureur général Schapiro a accusé le Vatican d’avoir eu connaissance de ces sévices sur des enfants et d’avoir assuré le suivi les tentatives de dissimulation.[10]

Aux États-Unis, la Pennsylvanie n’est pas le seul état à poser problème au Pape François et à ses acolytes. À présent, des scandales éclatent aussi dans la capitale de notre nation.

Le Pape François refuse de nier qu’il ait été personnellement impliqué dans la dissimulation des sévices sexuels perpétrés par Théodore McCarrick, l’archevêque de Washington qui a démissionné dernièrement.[11] L’ex-archevêque et nonce apostolique Carlo Maria Vigano accuse le pape d’avoir levé les sanctions imposées par son prédécesseur Benoît XVI.[12]

L’ancien nonce du Vatican dénonce également les ténèbres de l’Église catholique, remplie de « réseaux homosexuels agissant sous le sceau du secret, et de mensonges puissants comme des tentacules de pieuvres, étranglant des victimes innocentes et des vocations sacerdotales, et parvenant à étrangler toute l’Église. »[13]

Le pape François pris dans une controverse mondiale

Les Écritures parlent du mystère de la piété :  Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : Dieu a été manifesté dans la chair… [14] Jésus-Christ seul reflète l’essence véritable de Dieu. À l’opposé, 2 Thessaloniciens 2.7 évoque son antithèse, le mystère de l’iniquité, à savoir la manifestation de l’homme de péché.

Ces scandales qui éclatent dans le monde entier manifestent le mystère de l’iniquité.

En visite à Knock en Irlande, le Pape François a parlé de son chagrin au sujet des enfants subissant des sévices de la part du clergé catholique.[15] Cependant, eu égard aux scandales sexuels qui continuent d’éclater, et aux révélations scandaleuses sur le traffic d’êtres humains et sur les sévices subis par des enfants à Tuam, ses paroles sonnent creux.[16]

Par conséquent, même en Irlande beaucoup quittent maintenant l’Église catholique. Lors de la visite du Pape François, les fidèles étaient moitié moins nombreux que lors de la venue de Jean-Paul II il y a un peu moins de trente ans.[17] D’importantes foules s’assemblèrent également pour protester contre cette visite.

L’Irlande et les USA ne présentent que deux exemples du scandale mondial auquel le Pape François fait face. Le Chili[18] et l’Australie sont également atteints par l’infamie des scandales sexuels jusqu’au plus haut niveau de la hiérarchie catholique romaine.[19] Comment tout cela va-t-il se terminer ?

Pourquoi des évangéliques professants acclament-ils le Pape François ?

La question est des plus sérieuses. Il apparaît qu’actuellement, le Seigneur Dieu livre nombre d’évangéliques professants à la séduction exercée par le Pape François. Pourquoi rendent-ils au pape de tels hommages ?

Ils devront répondre non seulement de leurs propres péchés, mais aussi des péchés dans lesquels ils auront entraîné autrui. Dans l’Ancien Testament, Dieu a envoyé son jugement sur le peuple d’Israël,  pour avoir suivi Jéroboam dans l’idolâtrie. De nos jours également, il y a des conducteurs aveugles et des suiveurs aveugles qui semblent sur le point de tomber dans le même fossé. Repens-toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche.[20] Le Seigneur Jésus-Christ se tient prêt à juger l’homme de péché et d’autres avec lui.

Le Seigneur Jésus-Christ est-il votre Sauveur ou votre Juge ?

Aucune épée ne tranche aussi profondément et ne cause une douleur aussi vive que cette épée qui sort de la bouche du Christ Jésus. Le Seigneur Jésus-Christ est en mesure d’être le Juge, car par sa mort et sa résurrection, il a mérité la justification qui est portée au crédit de ceux qui croient en lui. Comme le proclame l’Écriture : C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.[21]

Notre prière est que la vérité de la Parole de Dieu touche la conscience de ceux qui pèchent en amenant d’autres à accepter le Pape François, comme s’il était un conducteur chrétien. Ils doivent se repentir d’avoir conduit autrui à exalter le Pape François, l’homme de péché.

Nous prions que la Parole de Dieu saisisse les pécheurs, c’est à dire qu’elle nous saisisse tous.

En lisant cet article, veuillez prier le Seigneur de vous convaincre intérieurement de la vérité au sujet de Christ : Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître le Véritable, et nous sommes dans le Véritable en son Fils Jésus-Christ. C’est lui qui est le Dieu véritable, et la vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles.[22]


Si dans sa grâce le Seigneur a touché votre cœur par la foi, donnez-moi de vos nouvelles à l’adresse : rbennett@bereanbeacon.org  Merci, Richard Bennett

Cet article peut être librement diffusé, à condition que la reproduction soit intégrale et sans modification.

Nos enregistrements et nos vidéos sont facilement accessibles à l’adresse :

http://www.sermonaudio.com/go/212

Notre site Internet renouvelé est à l’adresse :

https://www.bereanbeacon.org


[1]Catéchisme de l’Église Catholique, Centurion/Cerf/Fleurus/Mame/Librairie Éditrice Vaticane, Paris 1998, §882  voir http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P24.HTM

[2]Michael W. Chapman : Des militants LGBT saluent les propos du pape : «God made you gay » [ Dieu vous a fait gay], 22 mai 2018,  https://www.cnsnews.com/news/article/michael-w-chapman/lgbt-activists-praise-pope-francis-remarks-god-made-you-gay  accédé le 27 août 2018.

[3]Ibid.

[4]Christopher Lamb, « Beijing praises wisdom of Pope Francis » [Beijing loue la sagesse du Pape François ] The Tablet,6 février 2018 sur  https://www.thetablet.co.uk/news/8518/beijing-praises-wisdom-of-pope-francis018

[5]Charles Collins, Al Gore praises Pope Francis for environmental advocacy in intervieuw [Al Gore loue le Pape François qui dans un entretien préconise des mesures environnementales] https://cruxnow.com/vatican/2018/07/05/al-gore-praises-pope-francis-for-environmental-advocacy-in-interview/  accédé le 27 août 2018.

[6]Voir notre article : « Sex, Shame, and the Catholic Church » https://bereanbeacon.org/sex-shame-and-the-catholic-church/

[7]Ibid.

[8]Voir notre article : The Root Cause of the Catholic Sex Scandals, https://bereanbeacon.org/the-root-cause-of-the-catholic-sex-scandals/

[9] 40e Statewide Investigating Grand Jury REPORT 1 Interim – Rédigé le 14 août 2018. Voir site:  https://int.nyt.com/data/documenthelper/163-grand-jury-report-on-catholic/0cd27c9ad02aee539650/optimized/full.pdf#page=1%208-%2028%20-2018  accédé le 29 août 2018.  Italiques dans l’original ; caractères gras ajoutés.

[10] Justin Heinze, “The Vatican Knew About Priest Child Abuse In PA: Attorney General” [Le Vatican connaissait les sévices infligés aux enfants par les prêtres en Pennsylvanie], 28 août 2018 sur le site : https://patch.com/pennsylvania/newtown-pa/s/gi0vi/the-vatican-knew-about-priest-child-abuse-in-pa-attorney-general?utm_source=alert-breakingnews&utm_medium=email&utm_term=weather&utm_campaign=alert  accédé le 29/08/2018.

[11] Nicole Winfield et Jon Sharman, “Pope Francis refuses to answer question on ‘cover-up’ of child abuse allegations” [Le pape refuse de répondre à une question sur la dissimulation des accusations de sévices infligés aux enfants]  The Independent (Royaume-uni) du 27 août 2018 sur https://www.independent.co.uk/news/world/americas/pope-francis-ireland-visit-catholic-church-sex-abuse-theodore-mccarrick-a8509451.html  accédé le 27 août 2018.

[12] Edward Pentin, “Ex-Nuncio Accuses Pope Francis of Failing to Act on McCarrick’s Abuse”, National Catholic Register du 25 août 2018 sur http://www.ncregister.com/daily-news/ex-nuncio-accuses-pope-francis-of-failing-to-act-on-mccarricks-abuse  accédé le 27 août 2018.

[13] Daniel Burke, “The ‘coup’ against Pope Francis”, CNN, 27 août 2018  sur le site:  https://www.cnn.com/2018/08/27/us/vigano-pope-resign-abuse-analysis/index.html  accédé le 27 août 2018.

[14]1 Timothée 3.16

[15] Nicole Winfield et Jon Sharman, “Pope Francis refuses to answer question on ‘cover-up’ of child abuse allegations”, The Independent, 27 août 2018 sur https://www.independent.co.uk/news/world/americas/pope-francis-ireland-visit-catholic-church-sex-abuse-theodore-mccarrick-a8509451.html  accédé le 27 août 2018.

[16] Tuam babies: Church must address shameful chapter [Les bébés de Tuam (Comté de Galway) : l’Église doit faire face à ces faits honteux] BBC News, August 27, 2018, sur https://www.bbc.com/news/world-europe-45324302  accédé le 27 août 2018.

[17] Aoife Moore, “Crowds for Phoenix Park Mass fall well below expected level of 500,000” [Présence des fidèles à la messe de Phoenix Park bien moindre que les 500.000 prévus]  29 août 2018, sur https://www.independent.ie/irish-news/pope-francis-in-ireland/crowds-for-phoenix-park-mass-fall-well-below-expected-level-of-500000-37254339.html  accédé le 29 août 2018.

[18] Associated Press, “Chile police raid Catholic church HQ in sex abuse investigation” [La Police chilienne fait une descente au quartier général catholique pour enquêter sur les sévices sexuels] le 14  août 2018 sur https://www.theguardian.com/world/2018/aug/14/chile-catholic-church-sex-abuse-scandal-police-raid-latest  accédé le 29 août 2018.

[19] Adam Baidawi, “Cardinal George Pell to Stand Trial on Historic Sex Offenses” [Le Cardinal George Pell répond devant la justice de sévices sexuels qui laisseront une trace dans l’Histoire]  le 30 avril 2018 sur :   https://www.nytimes.com/2018/04/30/world/australia/cardinal-george-pell-trial-sexual-abuse.html  accédé le 29/08 2018.

[20]Apocalypse 2.16

[21]Éphésiens 2.8-9

[22]1 Jean 5.20-21